Petit billet rapide pour vous faire partager deux coups de coeur lus récemment : Frisson de Maggie Stiefvater et Hush, hush de Becca Fitzpatrick. Deux histoires d'amour entre une jeune humaine et un être surnaturel - loup-garou pour Frisson, ange pour Hush, hush... Mais aussi deux styles bien différents, accrocheurs, chacun à leur manière :

FrissonFrisson - Maggie Stiefvater
Edition Hachette, Collection Black Moon
2010, 540 pages
18 €

Résumé

Petite fille, Grace a été attaquée par des loups. Elle est restée en vie grâce à l'intervention miraculeuse d'un des membres de la meute. Suite à l'accident, elle développe une étrange fascination pour ces animaux... Quelques années plus tard, un élève de son lycée est attaqué lui aussi, et succombe à ses blessures. Une battue est organisée pour décimer la meute. Ce soir-là, Grace trouve sur le pas de sa porte un garçon blessé aux yeux étrangement familiers...

Mon avis

Les points faibles :
# Le style. Mais comme il s'agit d'une traduction, difficile d'incriminer l'auteur... Toujours est-il que le style m'a semblé un peu plat, les phrases parfois décousues, et qu'on ne sent pas assez nettement les différences de point de vue entre les différents personnages.
# La lenteur. L'intrigue évolue tout doucement, un peu trop doucement. Mais il s'agit d'un premier tome. Disons que l'auteur a voulu prendre le temps d'installer son histoire...

Les points forts :
# Les personnages. Sans vouloir trop en révéler, tous sont très bien construits et réalistes.
# L'atmosphère. Le froid est omniprésent dans Frisson. Il est très bien retranscrit et devient un personnage à part entière.
# L'histoire d'amouour. J'en ai encore des papillons dans le ventre. Très tendre, amenée avec beaucoup de pudeur, la naissance de l'amour entre Grace et son loup est vraiment émouvante. J'ai même versé, je l'avoue, une petite larme...

Chronique plus détaillée ici.

Du même auteur dans ma LAL : La complainte

hush_hushHush, hush - Becca Fitzpatrick
Editions du Masque, Collection MsK
2010, 351 pages
17 €

Résumé

Malgré la mort récente de son père, Nora tente de se comporter comme une adolescente normale. Malheureusement pour elle, son prof de bio a décidé de modifier le plan de classe. Exit Vee, sa meilleure amie : Nora se retrouve contrainte et forcée de partager sa paillasse avec Patch, un garçon au charme dangereux qui se comporte comme un vrai gougeat. A son contact, Nora perd tous ses moyens : elle se met à ressentir des émotions qu'elle juge dangereuses, et commence même à avoir des visions...

Mon avis

Les points faibles :
# Patch. J'ai trouvé ce personnage principal un peu tête à claque : il comptabilise à lui seule une grosse somme de clichés. Caricature du mauvais garçon, il traîne dans les bars louches, c'est un gros joueur, il tente à chaque rencontre de dérober à Nora sa vertu farouchement conservée... Mouais, bof, pas très crédible.
# Le surnaturel arrive trop tard. Il se passe même 250 pages quasiment sans élément fantastique, à part les visions de Nora. Mais, une fois encore, il s'agit d'un premier tome... et les éléments y sont tranquillement posés.

Les points forts :
# La passion !!!! Paradoxalement, les deux amoureux vont moins loin que dans Frisson, et passent plus de temps à se vanner et à s'éviter qu'à se calîner... Mais quelle tension sexuelle ! C'est très réussi.
# L'intrigue policière. Elle prend le pas sur le fantastique, ce que je trouve un peu dommage, mais permet de maintenir un suspense haletant.
# L'humour. J'ai été très sensible aux vannes débiles et aux répliques caustiques de Nora, Patch et Vee ! J'ai même arrêté de lire ce livre à la bibliothèque pour éviter d'être prise à glousser comme une dinde toutes les 10 pages.

Chronique plus détaillée ici.

Si vous avez aimé Hush, hush, lisez aussi Comment se débarrasser d'un vampire amoureux de Beth Fantaskey, paru l'an dernier dans la même collection.

Pas si court que ça le billet, finalement ;D