JonasBeautiful Dead, tome 1 : Jonas - Eden Maguire
Editions Flammarion
2010, 357 pages
13 €

Livre lu et chroniqué pour les Chroniques de l'Imaginaire.

Résumé

Phoenix vient de mourir d'un coup de couteau dans le dos. Darina est dévastée. Elle l'aime de tout son être et se révèle incapable d'accepter sa perte. Les jours passent, et son chagrin empire au lieu de s'adoucir. Elle n'est pas la seule à souffrir : Phoenix est le quatrième adolescent du lycée d'Ellerton a être décédé de mort violente. Jonas, Arizona et Summer sont morts à quelques mois d'intervalle à peine un an auparavant : accident de moto, noyade... La petite communauté est secouée par tant de drames inexpliqués.

Darina conduit pour oublier sa douleur. Elle roule au hasard dans les montagnes environnantes. Un jour, elle se perd aux abords d'une ferme désaffectée et là, dans une vieille grange, elle aperçoit l'impossible : Phoenix, son Phoenix, se tient debout, bien vivant, au milieu d'un groupe composé d'inconnus parmi lesquels elle reconnaît les visages des trois autres ados disparus de son lycée. Phoenix est toujours aussi beau, plus beau même : sa peau est plus pâle, et un tatouage représentant deux ailes d'ange marque l'endroit où il a reçu le coup de couteau fatal. Bouleversée, Darina épie le groupe, et comprend qu'il s'agit des Beautiful Dead, des anges revenus sur terre pour accomplir une mission...

Mon avis

J'avoue, j'ai ouvert ce livre avec des a priori assez négatifs. D'abord, je n'aime pas la couverture ; ensuite, je me disais "encore des anges, encore un amour impossible...". Les premiers chapitres m'ont confortée dans cette mauvaise voie : le style trop parlé, censé copier le langage des ados, m'a énervée. Et puis utiliser de manière indifférenciée les termes de zombie, ange ou revenant pour désigner une seule et même créature me dérangeait franchement. Pourtant, au fil des pages, j'ai été forcée d'oublier ma mauvaise humeur. Tout ce qui me semblait brouillon ou mal défini s'est clarifié. Je me suis attachée malgré moi au personnage de Darina, plus forte que les premières pages ne le laissaient supposer.

En fait, Beautiful Dead tient autant de la bit-lit que du roman policier. L'auteur propose un mélange bien dosé de fantastique, d'amour, de suspense et d'enquête à résoudre. Et pour changer, Darina n'est pas flanquée des indispensables amies têtes à claques dont les auteurs de romans pour ados se plaisent à affubler leurs héroïnes. Elle n'est pas non plus une jolie petite chose fragile, discrète et bien élevée. Le fait que son âme soeur meurt avant le début du livre change aussi la donne, et nimbe l'intrigue d'un aspect dramatique et irréversible qui m'a bien plu. C'est assez réjouissant !

Donc, même si on n'évite pas avec Beautiful Dead de se trouver confronter aux éternelles descriptions sucrées d'un amour qui brave toutes les épreuves ou presque, ce premier tome se révèle une lecture agréable et pleine de bonnes surprises. Le second tome, consacré à la mission d'Arizona, sortira prochainement. On peut supposer que la série en comptera quatre, un pour chaque lycéen devenu Beautiful Dead.