41TkEVZNDvL__SL200Le cantique des innocents - Donna Leon
Editions Points, Collection Policier
2011, 340 pages
7 €

Lu et chroniqué pour les Chroniques de l'Imaginaire.

Résumé

Le commissaire Brunetti est tiré du lit par un appel déroutant : des carabiniers ont agressé un pédiatre à son domicile pour lui enlever son fils de dix-huit mois. Cette opération musclée semble avoir eu lieu dans le cadre d'une autre, plus vaste, consistant à démanteler un trafic d'enfants.

Brunetti aimerait comprendre : le pédiatre s'est-il rendu coupable d'une adoption illégale ? Dans ce cas, pourquoi les carabiniers n'ont-ils pas pris la peine d'en informer la questure ? Dans ce contexte plus que compliqué, les rumeurs vont bon train à Venise : il se murmure que le bébé serait celui du pédiatre, mais qu'il aurait été conçu hors mariage. Comment démêler le vrai du faux ?

Mon avis

Je découvre Donna Leon et le commissaire Brunetti avec ce roman très différent des polars que j'ai l'habitude de lire. Si l'intrigue n'a rien de spectaculaire - pas de rebondissements incroyables ni de cadavres torturés - ce livre possède une finesse rare, que ce soit dans l'écriture ou dans le déroulement de l'action, de l'exposition du mystère à sa résolution. C'est très particulier et plutôt agréable. Le commissaire Brunetti est vraiment sympathique, et on prend plaisir à suivre l'intelligence de ses raisonnements. Le cadre dans lequel il évolue - Venise et sa lagune - est évidemment magique et donne une couleur et une ambiance bien particulière à l'ensemble.

Une bonne découverte qui me donne envie d'en lire plus.