315UnCo3omLPromise - Ally Condie
Editions Gallimard Jeunesse
2011, 520 pages
18 €

Lu et chroniqué pour les Chroniques de l'Imaginaire.

Résumé

Aujourd'hui est un grand jour pour Cassia : elle prend dix-sept ans et va assister à son banquet de couplage. Enfin, elle va découvrir le visage de celui que la Société a choisi pour être son Promis. A ses côtés, sa famille et Xander, son meilleur ami. Arrive le tour de Cassia : les mains moites, elle se lève pour prendre place devant l'écran où doit s'afficher l'image de la personne qui partagera sa vie. Et là, écran noir...

Des murmures se font entendre dans la salle, parce que chacun sait ce qu'un phénomène aussi rarissime signifie... Si aucune image n'apparaît sur l'écran de couplage, c'est que le Promis de Cassia se trouve déjà dans la salle. La jeune fille découvre avec une surprise mêlée de ravissement qu'il s'agit de Xander, son ami d'enfance.

Cassia est toute prête à accepter celui que la Société a choisi pour elle. En rentrant chez elle, elle insère sa puce dans le lecteur pour découvrir les conseils et les informations que les Officiels ont jugé bon de lui transmettre concernant l'évolution de sa relation avec Xander. Mais là, stupeur : c'est un autre visage qui s'affiche sur son écran...

Mon avis

Voilà une série qui commence admirablement bien. Dès ce premier tome, le décor est posé : les personnages évoluent au coeur d'une société futuriste qui fait froid dans le dos parce qu'elle est absolument totalitaire, tout en restant tout à fait courtoise. Les Officiels imposent à chacun comment et combien de temps vivre, quoi manger, où travailler, et surtout, qui aimer... mais le tout est fait d'une manière si habile que personne ne songe à se révolter. On frôle sans cesse la cruauté sans jamais y entrer vraiment. Du moins, jusqu'à ce que Cassia découvre un visage différent de celui de son Promis sur l'écran de couplage...

Ce roman réunit tous les ingrédients pour fonctionner : le triangle amoureux est d'autant plus dramatique qu'il se produit dans le cadre cité plus haut ; le choix de ce cadre permet à l'auteur de tisser, en plus de cette poignante histoire d'amour, une réflexion intelligente sur la liberté individuelle. Au milieu de tout ça évoluent des personnages auxquels on s'identifie sans problème. Pour ne rien gâcher, l'écriture est simple et belle. Ally Condie met dans la bouche de Cassia des phrases d'une telle justesse qu'une ou deux fois, les larmes me sont montées aux yeux.

Alors ça fonctionne, forcément, et parfaitement même ! J'espère que ce roman rencontrera le succés qu'il mérite. Les adolescents sont évidemment le public cible, mais les adultes se laisseront conquérir sans aucune difficulté